Enjeux reliés à l'évaluation

 La Politique d’évaluation des apprentissages publiée par le MELS en 2003, érige,

 

dans ses orientations, les balises quant à ce que doit être l’évaluation. « Elle doit

 

s’inscrire dans une logique de complémentarité en s’ajoutant à l’ensemble des

 

moyens utilisés pour soutenir l’élève dans ses apprentissages.» C’est un acte

 

professionnel de grande importance qui doit s’appuyer sur le jugement de

 

l’enseignant. Ce dernier doit, par conséquent, posséder les compétences

 

nécessaires pour que son jugement soit le plus objectif possible. Le respect des

 

différences s’applique tant au niveau des apprentissages qu’au moment de

 

l’évaluation d’où la régulation (proactive, interactive, rétroactive) pour le groupe

 

et l’adaptation ou la modification pour chaque élève en difficulté.  À propos des

 

instruments d’évaluation, des éléments en apparence anodins dont la formulation

 

et la pertinence des critères, l’accumulation des échelles d’appréciation, peuvent

 

faire toute une différence. Tout cela explique le bien fondé de la planification des

 

outils en fonction de la situation d’apprentissage pour parvenir à une

 

interprétation adéquate.

Écrire commentaire

Commentaires : 0